Connectez-vous

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

  • Créer un compte
  • Besoin d'aide ?
  • Mot de passe oublié ?
  • Modéré par : Admin Prevolivier 
    Index du Forum » » Les techniques d'intervention » » Intervention SST sur un employé
    AuteurIntervention SST sur un employé
    Tisia
    14   

    Tisia
      Posté : 01-03-2011 13:38

    Bonjour,

    Je suis SSIAP2 dans un centre commercial (ERP type M 1ère Cat) et on m'appelle pour un accident du travail d'un employé.
    J'envois donc mon agent SSIAP1 sur place qui prend les premiers élements à me transmettre.

    L'envoi des SP était obligatoire vue l'accident.

    Pour vous, votre priorité est de prévenir la responsable du personnel ou les SP?
    Y a t-il un texte existant qui explique que lorqu'il y a accident du travail, il faut d'abord prévenir la Responsable du personnel et pas les SP?
    La priorité pour moi est la victime.

    Je vous remercie de vos réponses.

      Profil  
    Prevolivier
    7272       
     Membre actif

    Prevolivier
      Posté : 01-03-2011 13:50


    Bonjour,

    Vous êtes chargé de l'organisation des secours au sein de votre établissement.
    Votre priorité est la transmission de l'alerte. Le ou les responsables seront à prévenir en second lieu.

    Pour moi, aucune ambiguïté

    Cdlt

    -----------------------------------------------
    CGU du site

      Profil  E-mail  
    Tisia
    14   

    Tisia
      Posté : 01-03-2011 13:58

    Merci beaucoup de la réponse.

    Y a t'il un texte qui existe qui le stipule?
    Car il y a une grosse ambiguité sur ce problème.

    La responsable du personnel me soutient qu'en cas d'accident du travail elle doit être prévenue en premier lieu et veut mettre en place cette consigne avec le directeur du centre.
    Cette personne est SST également.

      Profil  
    agosta711
    264     
     Membre actif

    agosta711
      Posté : 01-03-2011 22:40

    Bonsoir,
    Du même avis que Prevolivier, aucune ambiguïté
    Le SSIAP 1 suite à son action demande au chef de poste une demande de secours (SP) , le chef de poste a pour mission la demande de secours extérieur dans ses fonctions.
    Le secours à victime prime sur l'information au responsable du personnel.
    Cordialement



    dume

    La prévention est la base de toute action

      Profil  
    philsauveteur
    261     
     Membre actif

    philsauveteur
      Posté : 02-03-2011 07:21

    Bonjour,

    Sur le site de l'INRS vous trouvez le programme de formation des SST qui s'il on peut est la loi pour les SST;

    http://www.inrs.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/Pdf%20CIR532007annexe2a/$File/CIR532007annexe2a.pdf

    Voir Chapitre 4.


    A+

    Philippe

      Profil  
    no_comment
    112     
     Membre actif

    no_comment
      Posté : 02-03-2011 07:59

    Tout dépend de l'organisation des secours dans l'entreprise justement. Cette organisation est de la responsabilité de l'employeur.
    Le SST peut donc être amené à prévenir une personne en interne avant de prévenir les secours externes. (C'est très souvent le cas lorsque le site dispose de "pompiers d'entreprise", ou encore de médecins)

    Cdt

      Profil  
    Malinois
    97    

    Malinois
      Posté : 02-03-2011 08:52

    D'aviser les secours extérieurs c'est la meilleure chose que vous ayez à faire suitout dans un centre commercial. Votre hiérarchie ou votre donneur d'ordre ne peut rien vous dire. Vous avez agit dans les règles du secourisme et comme tout quidam. Par contre que vous avisiez le service du personnel est une chose normale dans la structure du travail lorsque le blessé est pris en charge par les secours extérieurs. Un employeur ne peut pas vous sanctionner pour cela. J'ai eu le même cas similaire dans un établissement de l'état où la direction a voulu me sanctionner car j''étais intervenu en urgence sur une personne qui faisait un arrêt ventilatoire. J'ai pratiqué les gestes d'urgence appropriés en faisant appelé les SP. La persoone grace à la chaine des secours a été sauvée. La direction m'a fait un courrier que je n'avais pas à intervenir n'étant pas le personnel de l'entrepise concernée. Je peux vous dire qu'un écrit de ma part a été fait au directeur général de cette entreprise de l'état avec toutes les points de mon intervention, les articles juridiques en alinéa sur les différentes responsabilités, mes qualifications de secourisme qui n'étaient pas étalées voulant rester humble.
    L'affaire a été vite entérée car la direction s'est trouvée prise en défaut car il n'y avait rien à me reprocher.

    La sécurité incendie ne s'improvise pas, elle s'acquière par l'expérience et l'analyse de véritable professionnel de la lutte incendie.

      Profil  
    titi18
    258     
     Membre actif

    titi18
      Posté : 02-03-2011 13:46

    Bonjour
    Forcément, quand il y arrive un accident de travail où que se soit la hiérarchie n'aime pas trop car sa mais en cause la façon de travailler et les problèmes de mise en sécurité des appareils utilisés, sa dérange (derrière il s'en suit une enquète). Voila pourquoi ils n'aiment pas trop quand on appel les secours extérieures sans leurs consentements, un peu comme étouffer l'affaire.
    Malinois: Il y a eu ce genre de problème quand un collègue est intervenu sur l'autoroute, car le C.C est quasi au bord, pour un AVP avec une personne sortie d'elle même mais complétement sonnée. il est descendu et il l'a dégagé de la voie. Il s'ai fait remonté les bretelles car il était en dehors de sa zone de travail et il a juste répondu qu'il ne pouvait pas regarder cette personne se faire roulée dessus. Il a pris des risques, certes, mais je croit qu'il a eu un avertissement mais surtout la reconnaissance de la personne qu'il a sauvé.

    thierry

      Profil  
    arcan
    396      
     Membre d'honneur

    arcan
      Posté : 07-03-2011 11:35

    Le code du travail impose à l'employeur de prévoir les secours et la prise en charge des victimes. Il ne précise aucunement les modalités. Si une entreprise met en place des consignes indiqueant qu'il faut prévenir une personne en interne avant les secours, elle peut tout à fait le faire. Leexemples ne manquent pas où il faut prévenir l'infirmière, le gardien, l'agent SSIAP - car oui, passer par un SSIAP peut être vu de la même façon comme un "contre-temps", passer par un central,... Les raisons peuvent être multiples : ligne d'appel d'urgence spéciale, connaissance des locaux, etc.

    Quand de telles consignes existent (elles doivent être écrites) elles doivent être suivies. En général, appeler directement les secours ne pose pas de problème, et il est possible de régulariser ensuite. Dans un cas extrème, ne pas suivre les consignes pourra être pris comme une faute professionnelle.

      Profil  
    lojsmlt
    5  

    lojsmlt
      Posté : 29-04-2011 18:00

    bonjour,
    je vois mal un employeur demander qu'on le prévienne avant les secours extérieurs et retarder la prise en charge d'une victime et donc, peut-être aggraver la situation de la victime...
    Et en plus l'écrire???
    A moins qu'il y ait de graves anomalies dans les méthodes de travail...

    Que l'employeur , le drh ou autre soit prévenu dans la foulée, d'accord, mais chacun son métier et vous , vous avez une mission.
    Ou avisez le chsct s'il rxiste.
    Cdt

      Profil  
    seblau
    68    
     Membre actif

    seblau
      Posté : 10-02-2012 15:08

    j'ai eut le cas dernierement sur la réorganisation des ""process" de l'organisation des secours au sein de mon petit établissement soumis au code du travail ... la DRH avait prévu de faire appeler :
    1 Le hiérachique,
    2 La famille,
    3 Les secpurs (si besoin .... )

    Apres information du chsct le document à été envoyé à l'inspection du travail, ainsi qu'a la médecine du travail ...

    Résultat le "process" a été simplifié :
    1 Appel des secours systématique,
    2 apres prise en charge de la victime le témoin et le sst prévienne la drh, pour établir la déclaration d'accident...

    Je pense que si ta direction veut l'écrire rappel lui que toute consigne de secours doit etre transmise à l'inspection du travail apres avoir été présenter en CHSCT. A mon avis ils devraient réfléchir un pau et ce ranger à ton avis de sachant...


    Quand je vois ce que je vois et quand j'entend ce que j'entend je suis content de penser ce que je pense!...

      Profil  E-mail  
    rainbow78
    2  

    rainbow78
      Posté : 21-11-2012 15:49

    Bonjour,

    Notre responsabilité est d'abord d'agir pour le bien être de la victime. On alerte d'abord les secours puis on avertie notre hiérarchie.
    Je ne vois pas en quoi le fait d'inverser la procédure peut rendre la chaîne de secours plus efficace. Qu'aurait fait votre responsable, à part avertir les secours alors qu'il n'était pas en présence de la victime ? Chacun son rôle ! Chacun ses compétences !
    Les conditions de l'accident les met peut-être en cause ? Tant pis pour eux ! Si la situation de la victime se dégrade à cause d'un retard dans l'alerte, c'est d'abord à vous qu'on viendra demander des comptes, à commencer par votre hiérarchie qui se défaussera sur vous.
    La politique du "parapluie" devient parfois insupportable lorsqu'elle est utilisée à outrance....

      Profil  
    Sauter à :